fbpx

Archives mai 2019

Lutte contre les pucerons du potager

Comment lutter contre les pucerons des potagers ?

Pucerons verts sur menthe
Pucerons verts sur un plant de menthe

 

L’un des principaux ravageur du potager est le puceron vert, aphidoidea. Il existe des produits répulsifs pour lutter contre ce nuisible:

  • les produits phytosanitaires efficaces mais globalement toxiques aussi pour l’Homme
  • les produits biologiques à base d’huile, peu toxiques, mais aussi assez peu efficaces.

J’ai pu tester ces deux types de produits. Il est par ailleurs recommandé de porter des
Équipements de Protection Individuelle quand vous les appliquer.

Le premier ne correspond plus à ce que je souhaite utiliser. J’ai eu l’occasion d’expérimenter plusieurs produits chimiques dans le cadre de la recherche végétale. Pour autant, j’ai pour ambition de faire un potager afin de consommer justement des produits plus sains.

Les produits utilisables en agriculture biologiques, quant à eux, me sont apparus comme très insuffisants en cas d’attaque et il s’agit tout de même de produits qui ne se décomposent pas nécessairement complètement dans l’environnement. 

 

Il existe bien une solution durable pour se débarrasser des pucerons verts. Rien de tel que la nature pour protéger la nature. J’ai choisi de faire appel à des auxiliaires de cultures. Dans le cas du puceron vert, j’ai choisi de faire confiance à un coléoptère attachant : la coccinelle. 

En plus des pucerons, elle s’attaque aussi aux cochenilles, thrips et aleurodes notamment. Si elle ne trouve plus de parasites, elle se nourrira un temps de pollen ou nectar, avant de s’en aller si l’environnement semble plus propice ailleurs.

Larves de coccinelles
Larves de coccinelles sur le plant de menthe

Pour lutter contre le puceron vert, mais aussi les cochenilles qui peuvent envahir rapidement et faire des dégâts sur votre potager, je vous conseille donc d’utiliser des auxiliaires de culture, comme la coccinelle. Vous pouvez en trouver à différents stades de développement. J’ai choisi des larves de coccinelles à 7 points, Coccinella Septempunctata qui sont les plus voraces. Il existe plusieurs vendeurs, souvent en ligne, car les magasins physiques n’ont pas la structure nécessaire sur place. Pour ma part, j’ai commandé mes larves de coccinelles sur le site Insectosphère. A vous de jouer, en  rendant notre quotidien durable !

 

Nous voulons des coquelicots

Les engagements du groupe « Nous Voulons des Coquelicots »

Nous Voulons des Coquelicots est une association née à l’été 2018. Ce groupe appelle à plus de respect de l’environnement « défiguré ». Il évoque notamment la baisse de la biodiversité (un tiers des oiseaux auraient disparus en quinze ans, la moitié des espèces de papillons en vingt ans, mais aussi la raréfaction des grenouilles, sauterelles, pollinisateurs et fleurs sauvages) et demande à ce qu’on lui « rende la beauté du Monde ».

La démarche de cette association s’inscrit dans le développement durable. C’est pourquoi je suis entré en contact avec le groupement Nous voulons des coquelicots – Romans & Drôme des Collines.

Dans de nombreuses communes françaises, l’association organise des rassemblements chaque 1er vendredi du mois à partir de 18h30 devant les mairies. Retrouvez les rendez-vous proposés par le groupement de Romans directement sur ce blog en vous référent au calendrier situé en page d’accueil.

Emblème des Coquelicots
© Justine VIAL

Laver sa voiture de façon responsable, c’est possible

Laver votre voiture de façon responsable, c'est possible

Ce dont vous aurez besoin :
1 bassine
3 litres d’eau
2 à 3 chiffons microfibres
2 pressions de liquide vaisselle Bulle Verte® 

Une voiture est un bien précieux que l’on a tendance à laver régulièrement, or ce n’est pas très écologique. J’ai eu la chance de partager ces états d’âmes avec Paul, fervent défenseur de l’environnement et surtout de l’eau, qui m’a apporté une solution pour laver mon véhicule de façon responsable. Je vais partager son secret avec vous.

Voiture lavée avec 3 litres d'eau

Préparation

Pour commencer, faites bouillir 1,5 L d’eau. Pendant ce temps, mettez l’équivalent d’une noisette de liquide vaisselle pour les mains écologique ultra concentré (je vous recommande celui de la marque Bulle Verte® que nous avons utilisé) dans une bassine propre. 

Versez l’eau bouillante dans la bassine et complétez avec de l’eau chaude du robinet (45 à 55°C) et votre « solution » sera prête. Attention à ne pas vous brûler, vous pouvez patienter quelques minutes avant de plonger les mains dans le « produit ». Pendant ce temps, segmentez votre voiture en 6 à 8 de façon visuelle.

Lavage

Une fois prêt à commencer et la solution ayant assez tiédi pour que vous y plongiez les mains, prenez un premier chiffon microfibres et trempez le dans la bassine. Pressez-le pour qu’il soit humide, mais pas détrempé. Il sera ensuite temps d’attaquer un segment peu sale de votre véhicule (le toit par exemple) et bien frotter, surtout les parties où vous constatez des salissures incrustées.

Vous n’utiliserez pas d’eau pour rincer votre véhicule. Aussi, il est primordial de sécher chaque segment avec un autre chiffon microfibres propre et sec dès que vous aurez fini de le nettoyer avec la solution. Dans le cas contraire, des « tâches de savon » resteront après le lavage ce qui serait dommage.

Répétez l’opération sur chaque segment, avec votre chiffon plongé dans la solution, puis le séchage avec votre microfibres sec et propre. Pensez bien à commencer par les parties les plus « propres », avant de vous attaquer aux parties basses de la voiture souvent plus complexes à nettoyer. Insister avec le chiffon humide et trempez le si besoin pour les parties touchées par des excréments d’oiseaux ou du goudron notamment. Si besoin, utilisez un troisième chiffon microfibre pour le lavage, voir un quatrième si votre chiffon sec ne l’était plus.

Recyclage de l'eau

Une fois terminé, si vous avez utilisé le liquide vaisselle que je vous ai recommandé, vous pouvez jeter l’eau « sale » de votre bassine directement dans une bouche d’égout. Dans le cas où vous auriez utilisé un autre produit, pour lequel je ne saurai garantir le résultat, préférez vider cette eau dans les WC où elle sera retraitée comme une eau souillée.

Nous avons pour notre part utilisé 3 L d’eau, non pas pour laver la carrosserie d’un véhicule, mais de deux, afin d’optimiser au mieux notre consommation. Pour l’ensemble des opérations (lavage + séchage) sur les deux véhicules, il nous a fallu 1h30 environ.

Liquide vaisselle concentré
Liquide vaisselle concentré biologique Bulle Verte ®

Notez bien : Je n’ai aucun contact avec la marque Bulle Verte ®, j’ai découvert ce produit, conseillé par un ami très en phase avec l’écologie et le respect de l’environnement, notamment aquatique. Ayant utilisé ce produit et constaté son efficacité, je vous fait part de mon expérience.