Comment se chauffer de façon responsable ?

Comme c’est souvent le cas dans ce blog, voici un conseil pour avoir une conduite responsable, sans primer sur le confort. Je vais globalement faire un rappel sur la température recommandée par l’Agence De l’Environnement et de la Maîtrise des Energies (ADEME) selon les pièces d’un logement.

 

L’ADEME recommande de maintenir son habitat à 19°C. Mais finalement chaque pièce peut être chauffée différemment. 

S’il est un chiffre à retenir, en moyenne, chaque degré supplémentaire correspond à une hausse de 7% sur votre facture de chauffage

Chauffage au bois dans une cheminée
© pixnio.com

Chaque pièce d’un logement a ses caractéristiques et devrait être chauffée de façon différente. L’exposition est un paramètre que l’on ne peut changer, mais dont on doit prendre compte. Une pièce exposée au sud sera moins gourmande en énergie. Pour augmenter cet effet positif, pendant les saisons froides, il faut penser à ouvrir les volets le plus longtemps possible dans la journée. Simple et pourtant très efficace. A contrario l’été, on préférera entrouvrir les volets plutôt que de d’utiliser un ventilateur ou la climatisation. 

Quelles sont les températures idéales pour chaque pièce ?

La salle de bain est la pièce la plus chauffée, en général aux alentours de 22°C. La température permet à la fois un confort et le séchage des serviettes. Toutefois, baisser le thermostat, quand elle n’est pas utilisée est une piste de réflexion. Pensez bien également à clore cette pièce pour conserver la chaleur.

La pièce qui doit être la plus fraîche est la chambre. Aussi pensez à garder cet espace fermé et l’aérer un moment avant d’aller vous coucher. Une température de 17°C est idéale pour un sommeil réparateur. Cette température n’est pas adaptée pour les chambres d’enfants qui doivent au moins être chauffée à 20°C.

Les pièces à vivre, comprenant ici le salon, la cuisine ou le séjour peuvent être chauffées à hauteur de 19°C. L’idéal est d’éviter de dépasser cette température. Pour rappel, selon l’ADEME, chaque degré supplémentaire obtenu en chauffant se répercute par une hausse de 7% sur la facture de chauffage. L’isolation est bien sûr une composante importante de la sauvegarde de la chaleur qui n’est pas toujours dépendante de notre volonté.

Un dernier conseil durable

A chaque pièce correspond une température idéale. Cet idéal n’est pas toujours atteignable. Il est nécessaire de se poser des questions sur les transferts de chaleur d’une pièce à l’autre. Par exemple : en évitant de laisser la porte de la salle de bain chauffée à 22°C donnant sur la chambre qui doit reste fraîche, on économise en énergie tout en gagnant en confort. 

La chaleur produite par le four, par contre, peu servir à chauffer le salon et permettre de baisser le thermostat en gardant la même température dans la pièce. 

Le fait d’aérer les pièces permet également, selon l’heure de la journée, de gagner en fraîcheur ou en chaleur, tout en renouvelant l’air ambiant. Tout logement devrait être aéré au moins 1/4 d’heure par jour. Pensez en conséquence à couper le chauffage quand les fenêtres sont ouvertes. 

 

Partageons l'essentiel