Changer ses habitudes de consommation

Ce blog fait évoluer mes pratiques jour après jour. Au départ j’étais novice en « zéro-déchet » et j’avais envie de réduire mon empreinte écologique, sans trop savoir par où commencer. Vous êtes peut être dans le même cas.

 

Il y a quelques semaines, je découvrais un premier produit de la gamme Bulle Verte ® avec une grande admiration pour la démarche éco-responsable et une satisfaction dans l’efficacité. Pour rappel, il s’agissait d’un liquide vaisselle concentré écologique, que j’ai donc utilisé tout naturellement : pour laver ma voiture.

Vous pouvez consulter l’article : Laver votre voiture de façon responsable, c’est possible.

Liquide vaisselle concentré
Liquide vaisselle concentré Bulle Verte ®

En allant sur le site Bulle Verte ® je suis tombé sur un site vitrine ; qui ne vend donc pas les produits. Ayant créé ce site il n’y a pas si longtemps et pas prêt à me faire stopper par cette première difficulté, j’ai utilisé le formulaire de contact pour savoir où me procurer les produits de l’enseigne.

NDLR : vous noterez l’importance d’avoir un animateur de communauté pour répondre à vos demandes.

On m’a alors conseillé plusieurs magasin dont l’eau vive de Villefranche sur Saône. J’en ai profité pour prendre des contenants et vivre ma première expérience « vrac ».

Ma première expérience "vrac"

Oui, l’article aurait pu commencer là. Mais comme cette démarche est nouvelle pour moi, j’ai choisi de planter le décor avant d’entrer dans le vif du sujet. « Un pas, après l’autre ». 

Donc, pour moi, le vrac, c’était abstrait. Certainement parce que je vis à proximité des enseignes de grandes distributions (aïe, je vais me faire lyncher) et que ça me paraît simple. J’y suis habitué. Donc, je fais souvent mes courses dans les supermarchés (et ce n’est pas bien) mais pour autant je ne vais pas arrêter d’un jour à l’autre. Je pense qu’il ne faut pas culpabiliser. Une nouvelle démarche prend du temps. Prendre des habitudes doit se faire petit à petit. Peut être êtes vous dans ce cas ? J’aime aussi la comparaison avec une personne qui commence un régime : plus il est drastique, plus ce sera difficile dans la durée.. Alors que si on récompense les privations, par de petites entorses, on aura plus de chance de faire perdurer l’activité.

Produits bulle verte
Produits Bulle Verte® achetés en vrac

 

Habitués aux produits emballés, j’avais du mal à comprendre comment allait se passer mes achats. Je suis venu avec mes contenants de lessive, liquide vaisselle et des bouteilles vides. 

Au final, rien de compliqué. Comme je suis novice, je me suis frotté au jugement des vendeurs en demandant « comment ça se passe ? » Je suis tombé sur des personnes très sympathiques qui ont pesé mes contenants, collé une étiquettes dessus et m’ont expliqué le fonctionnement des distributeurs.  Et c’est tout !

Si toutefois vous n’avez pas de contenants, les magasins qui vendent « en vrac » ne sont pas sectaires et auront certainement une gamme de récipients à vous proposer. Pour le reste, vous pourrez remplir la quantité souhaitée de chaque produit dans les réceptacles. Vous aurez à dispositions des étiquettes pour savoir quel contenu se trouve dans quel contenant et pouvoir encaisser le montant correspondant par la même occasion. Super simple en fait !

Arrivée en caisse : pesées de chaque article et soustraction des poids de chaque pot.

Une première étape vers le "mieux consommer"

Je suis arrivé avec un peu d’appréhension dans « le Monde du vrac ». Je me suis senti dans un autre monde. Difficile d’admettre la facilité de l’opération et l’impossibilité de l’appliquer en grande distribution classique. 

Pour être franc, j’ai été agréablement surpris par l’ambiance dans le magasin. On ne m’a pas « regardé comme une bête bizarre » et je ne me suis pas senti visé par les habitués du concept. Je vais persévérer dans « le vrac » pour mes produits ménagers (liquide vaisselle, produit multi-surface, lessive …) avec le sentiment de faire un pas de plus vers le respect de notre planète. Pour autant, je ne suis pas encore prêt à renoncer aux grandes surfaces, qui restent pratiques et dans une proximité géographique me permettant de faire les courses à pieds.

Découvrez d’autres anecdotes dans la rubrique « Quotidien » où j’ajouterais les vôtres ! Utilisez le formulaire de contact ou les commentaires. On reste connecté !

 

Partageons l'essentiel