Une salle de bain plus responsable

Avec l’interdiction petit à petit des plastiques à consommation unique, nous sommes amener à réfléchir à des alternatives dans notre salle de bain. C’est une très bonne chose, car en réduisant nos déchets, on fait également des économies. Dans cet article on s’intéresse donc aux solutions pour parvenir à supprimer complètement la poubelle dans notre salle d’eau.

Économiser 1/3 d'eau facilement

Mon revelé d'eau
Des économies d'eau impressionnantes

Une image vaut mille mots. Dans notre commune l’eau est extrêmement chère. Avec un pic de consommation en Mai à 9,4 m³, nous avons eu la désagréable surprise d’avoir un échéancier à plus de 100 € par mois de la part de notre fournisseur. Sur l’année ça revenait à l’équivalent d’un SMIC rien que pour avoir l’eau courante. Il nous a fallu trouver une solution.

Je vous invite à découvrir comment nous avons réussi à atteindre une consommation d’eau réduite à 5 m³, sur les mois de Novembre, Décembre et Janvier, sans changer nos habitudes.

Lien vers l’article faire des économies d’eau, simplement

Se débarrasser des emballages dans la salle de bain

Nos salles de bains sont génératrices d’un grand nombre de déchets. Si les cotons-tiges classiques sont amenés à disparaître, il reste toujours les emballages de gels douche, shampooings ou dentifrices, les cotons démaquillants …

 

Petit à petit – au début pour essayer, puis très vites convaincus – nous avons supprimé les emballages de notre salle de bain en choisissant des produits solides ou sous forme de poudres.

La tête de nos brosses à dents est recyclée par son fabricant. Le manche est ré-utilisable. Aussi avons nous testé deux dentifrices différents : l’un en poudre, auquel nous n’avons pas accroché et le second complètement solide.

Consultez si vous le souhaitez l’article une bouche plus saine, naturellement

Nos shampooings et leurs après shampooings, le démaquillant et ses cotons lavables ; sont des produits responsables, choisis avec peu voire aucun emballage.

Nos produits de salle de bain
Tous les produits de la salle de bain

Pour le savon, nous sommes pour l’instant resté à une gamme liquide, avec des contenants recyclés par le fabricant, car nous n’avons pas encore trouvé le produit de nos rêves. C’est d’ailleurs une chose sur laquelle je souhaite revenir : nous ne sommes pas parfaits. S’il en est une seconde que je répète souvent c’est que chaque geste compte.

Depuis des années nous vivons avec des habitudes de consommation. Comme je le précisais la semaine passée, il n’y a que 8 mois que nous avons fait le choix de réfléchir plus concrètement à l’impact de nos achats, notamment grâce à l’action d’Axel Férard dont vous pouvez retrouver le périple 👈

C’est important d’essayer et peut être qu’au début vous trouverez ça amusant, avant que ça devienne une habitude. Dans les faits, être plus responsable ne prend pas plus de temps, mais fait économiser un peu d’argent et beaucoup de ressources.

Une lessive et des adoucissants responsables

Un jour, je décide d’acheter une serviette de toilette dans un magasin spécialisé et j’en profite pour demander des conseils d’entretien à la vendeuse. « Surtout n’utilisez pas d’adoucissant ! » Je reste un moment scotché avant de lui demander pourquoi. Tout simplement, il faut savoir que l’adoucissant contre l’effet absorbant de la serviette.

Alors de fil en aiguille j’obtiens des conseils plus sains pour le linge et finalement des solutions plus écologiques et économiques. Que j’aime faire rimer ces deux mots. Les serviettes de bain deviennent souvent rêches à cause du calcaire, rien que ça. Et comment lutter contre ce fléau ? Grâce une nouvelle fois à un allié magique … et naturel !

 

Je vous invite à lire cet article sur les produits ménagers écologiques 👈

 

Contre le vieillissement de vos vêtement les plus doux, pensez au bicarbonate de soude. En ajoutant une cuillère à soupe de poudre dans le bac, vous désodorisez le linge, ravivez ses couleurs et luttez contre le calcaire. Mais dans les missions du bicarbonate, on ne compte pas « adoucissant ». Voici donc le meilleur allié pour la douceur de vos tissus : le vinaigre blanc.

Lessive écolo
La lessive et son adoucissant naturel

Pour garder des serviettes de bain – mais aussi toutes sortes de tissus – aussi douces qu’à leur achat, remplacez votre adoucissant par une cuillère à soupe de vinaigre blanc, tout simplement.

De cette façon, les tissus qui doivent être absorbants le resteront, vous ferez une sacrée économie par rapport aux produits commerciaux chimiques et pour couronner le tout, vous pourrez trouver ce vinaigre en vrac et donc éliminer un emballage de plus dans votre salle d’eau.

Si vous hésitez encore, jetez un œil à cette article résumant 23 utilisations du vinaigre blanc.

⚠ Attention cependant, je ne recommande pas d’utiliser le bicarbonate de soude et le vinaigre blanc dans la même machine. Ces deux éléments naturels provoquent une réaction chimique importante. C’est d’ailleurs ce qui fait « le jeu » des industries qui vendent des produits commerciaux.

Globalement, nous avons plutôt tendance à faire usage du vinaigre blanc. C’est à chacun de trouver son mode de fonctionnement : 1 machine sur 2 ou le bicarbonate uniquement pour les vêtements les plus sales.

Aussi avons nous choisis en complément une lessive certifié par Ecocert® que nous trouvons en vrac dans notre magasin L’eau Vive. Trouvez le votre 👈

Vers des économies durables

Ce que je retiens de ces premiers mois, c’est d’abord les doutes que nous avons eu au départ : le vrac nous paraissant compliqué et d’un autre temps, uniquement applicable dans de petits magasins. Ce sont des idées reçues. Les commerçants nous reconnaissent à présent comme « ceux qui viennent avec leurs contenants » et ça amène au dialogue. Pour rappel le développement durable est l’équilibre entre l’écologie, l’économie et des facteurs sociaux. Nous n’inventons rien.

Aussi est-il très rapidement agréable de vider moins souvent ses poubelles. Je pense que celle de la salle de bain va prendre la poussière 😅

En fait, le plus difficile est de conserver de bonnes habitudes, au début. Par contre il est très facile et presque ludique d’essayer. Je vous y encourage. J’aime me dire que chaque geste compte. J’achète encore beaucoup de produits emballés, mais quand j’amène mon sac à pain et que j’évite un papier inutile, je me sens satisfait de cette action toute bête.

Encore plus simple, moins contraignant et générateur d’économies directes : pensez au « stop pub » sur votre boîte aux lettres.

Si vous décidez de sauter le pas vers des produits d’entretien ou des produits pour le corps plus responsables, Internet sera votre meilleur ami avec beaucoup d’idées, de tests et d’avis. Une fois que vous serez installé dans cette nouvelle routine, cela deviendra facile et vous vous demanderez juste « pourquoi je n’ai pas commencé plus tôt ? »

Mais encore une fois, pensez à votre consommation, faites ce qui vous semble bon et félicitez vous de le faire. Surtout ne vous reprochez pas de céder à la facilité et à l’emballé, car cela n’amène que de la frustration et il y a déjà tant de choses que l’on ne contrôle pas, que ce n’est pas la peine d’en rajouter.

Une dernière chose, le mot de la fin : je ne connais pas tout de la consommation la plus responsable, mais j’essaierai de répondre à vos demandes si vous en avez. Vous pouvez me contacter à tout moment sur ma page Facebook Quotidien Durable où je suis très réactif.

Alors, prêt pour le changement ? On reste connecté !

 

Partageons l'essentiel